“…Savoir manier ce qui fait une bonne histoire : le mystère, l’intrigue, les rebondissements.Engager l’intérêt, la curiosité, puis la fascination pour leur propre vie. Dire que si quelqu’un est digne de respect, c’est qu’il possède des valeurs auxquelles nous devons le respect…”

dixit David Epston

Un état d’esprit, enseigné en France depuis 2004.

Créées en Australie et en Nouvelle-Zélande, par Michael White et David Epston, il y a une trentaine d’années. Réunissant dans le monde une forte communauté de praticiens et de chercheurs, les pratiques narratives sont enseignées en France depuis 2004. La thérapie narrative fait son apparition en France à l’initiative de Médiat-Coaching qui a fait venir Michael White en France entre 2004 et 2007. La Fabrique Narrative de Pierre Blanc-Sahnoun a très largement contribué a faire connaitre l’Approche Narrative en France jusqu’à aujourd’hui encore.

Une conception narrative de la vie est un des principes clef de l’approche narrative. Tout comme l’identité d’une personne  n’est pas le résultat d’un compte-rendu des événements qui ont marqué sa  vie. L’identité se construit plutôt à partir des histoires racontées à son propos, donc à partir des relations avec les autres. Ce sont les récits à propos de  leurs expériences et validés par les autres qui donnent forme à  l’identité. La personne n’est pas le problème. Voici une autre proposition où le client est invité à considérer son problème comme extérieur à lui, donc de s’en dissocier. Les questions de la ou du praticien ne portent donc pas sur la personne mais sur le problème. L’extériorisation du problème permet  de dissocier l’identité de la personne de l’histoire qui véhicule le problème. Qui mieux que le client pour savoir, c’est elle ou lui l’expert de sa vie, la ou le praticien n’est dans le questionnement que pour lui permettre d’avoir tous les éclairages possibles sur la situation, le contexte et l’environnement de sa vie passée et présente. L’expertise du client étant au coeur de la relation.

L’approche narrative de Michael White et David Epston, considère que l’identité de l’individu est construite par ses relations et les histoires racontées à son propos. Elle propose une déconstruction des relations de pouvoir dans lesquelles l’individu se sent isolé et enfermé face à son problème, puis la reconstruction d’histoires alternatives dans lesquelles les individus retrouvent une relation avec leurs rêves et leurs aspirations. Un des grands points forts de l’approche narrative est de savoir guider l’individu dans la recherche et la reconnection avec ses ressources cachées, celles qui n’ont pas été prises en compte au regard de leur histoire « dominante ».

Un concept fondamental utilisé en thérapie narrative est celui de la narration ou l’histoire des expériences de vie d’un individu. Ce concept se fonde sur le choix que nous faisons de retenir, de classer et d’accorder une signification à certains événements de notre vie. La plupart des gens vont raconter de manière cohérente l’histoire de leur vie et mettre en évidence certaines expériences leur apparaissant particulièrement significatives. Cette narration est habituellement colorée par notre culture, notre communauté, le point de vue de la famille et des amis et ainsi différera d’un individu à l’autre…dixit Marie-Nathalie Beaudoin Ph.D.

• Conversations constructives

Souvent nous nous voyons nous-mêmes à travers les yeux des autres, quelle est la responsabilité de la ou du praticien, s’il veut réellement aider les gens à s’éloigner de problèmes paralysant leur vies? D’un point de vue narratif, la ou le praticien devient responsable d’engager des conversations à la fois respectueuses et constructives, afin de créer un espace pour désamorcer les problèmes et se rapprocher de la façon “préférée” d’être de son client et ce dans le contexte particulier de son entourage. Dans un tel processus, le client est vu comme l’expert de sa propre vie. L’expertise de la ou du praticien consiste à choisir soigneusement les questions qui permettront d’évaluer différentes expériences et de découvrir les possibilités. La ou le praticien et son client, travaillant en équipe, vont mettre en avant une expérience plus riche et plus satisfaisante de l’identité du client ainsi qu’un moi “préféré” beaucoup plus vibrant dans la large arène de la vie.

Les conversations narratives, le meilleur de nous est à l’intérieur.

Un défi et une envie profonde d’offrir, aux personnes travaillant dans l’accompagnement et qui le souhaitent, une aventure narrative passionnante, apprenante qui permettant d’intégrer de manière expérientielle la philosophie, les outils, concepts et processus de cette approche nourrie de systémique.

Les questions ouvrent les portes sur d’autres « histoires » que les histoires habituelles utilisées pour se raconter. On part à la recherche du sens, des valeurs , des rêves pour permettre à la personne et au groupe, de redéfinir son identité, les problèmes deviennent des « personnages » qui ont une vie en dehors de la personne. Ils ont des amis, des ennemis, des stratégies et des points faibles… on déconstruit les normes car il arrive que la souffrance vienne d’une impossibilité à se conformer à un dictat sociétal qui ne correspond pas au désir profond de la personne.

 

La personne reconsidère ses modes relationnels et recrée son « club de soutien » dans lequel elle choisit ses membres et décide d’en éloigner d’autres. La personne redevient ainsi Auteure de Sa Vie…

Que diriez-vous de multiplier les points de vue…

Une plateforme digitale accessible 24h/24 et 7j/7j

Avec l’accord des laborantins.nes et par le biais d’un accès personnalisé et privé, vous pourrez voir et revoir les exercices expérimentés, qui sont régulièrement captés en audio-vidéo. Télécharger si vous le souhaitez les contenus de votre promotion, les liens utiles, les bibliographies éditées à chaque nouveau module. Echanger avec les autres laborantins.es photos, documents word et pdf qui reprendront les concepts et outils que nous aurons travaillé ensemble. Pour la première fois dans une formation, vous disposez d’un outil interactif pour reprendre le fil du chemin que vous parcourez durant les différentes expériences des différents modules. Un espace spécialement dédié au travail de ”pair” est aussi disponible. C’est ici aussi…que votre histoire commence.

Un système d’évaluation interactif 

Chaque fin de module, vous recevez une url spécifique pour évaluer votre expérience sur plusieurs critères d’appréciation. Vous disposez aussi de plusieurs espaces pour laisser vos commentaires et retour d’amélioration possible. C’est aussi cela le travail de communauté, chacune et chacun d’entre vous apportant sa pierre à l’édifice et nous permettant ainsi de construire une formation qui se transmet de la meilleure manière et avec l’apport positif de tous les laborantins.es et praticien.nes narratif.ves. Ce Laboratoire Narratif est le vôtre… Aux deux items concernant la promotion 2019:

 

  • avez-vous apprécié cette formation et recommanderiez-vous cette formation? Le Laboratoire a obtenu au final les notes de 4,75 sur 5 concernant la globalité des items d’évaluation (à disposition si vous le souhaitez), et la note de 9,88 sur 10 pour la recommandation.

Que diriez-vous de multiplier les points de vue…

“L’approche narrative est fondée sur l’idée que les récits que nous produisons en permanence sur notre vie peuvent soit nous enfermer soit nous libérer, et qu’il existe toujours une multiplicité de points de vue pour rendre compte d’une situation”

dixit Pierre Blanc-Sahnoun